mercredi 28 : Le Féminin Libre

- Journée en construction, vous désirez y apporter votre témoignage, partager un projet, un atelier, une conférence :
Référente : Catarina


 10h - Cercle du matin

Avec la présence :
- de mères pionnières
- de sages-femmes
- d’actrices du mouvement féminin, notamment dans la défense des animaux


Après-Midi Pratique

  Le cycle féminin

Atelier/Conférence :
- Connaissance et compréhension des changements physiologiques du corps de la Femme tout au long du cycle.

  • Durée : 1h30 environ
  • Descriptif :
    Durant chaque cycle, il s’opère des changements remarquables au niveau du corps de la Femme.
    Beaucoup de femmes n’en ont pas connaissance et pourtant ces changements sont facilement décelables si on y porte de l’attention.

Quels sont ces changements ?

  • La température du corps augmente et diminue
  • La glaire cervicale apparaît et disparaît
  • Le col de l’utérus se met en mouvement
  • Et d’autres signes plus subtils encore

Observer ces changements du corps nous permet de prendre conscience de l’approche de notre ovulation, de l’arrivée de nos lunes, des périodes fertiles et infertiles de notre cycle.
Rentrer dans la connaissance physiologique de notre corps nous offre une meilleure connaissance de nous-même.
Faisons corps avec notre cycle, prenons-en conscience et goûtons au bien-être de vivre en harmonie avec lui.


Silvia FAVRE
est conférencière et formatrice au SENSIPLAN, Méthode Naturelle de régulation des Naissances.
Elle pourra ensuite, avec les personnes intéressées, rentrer dans la découverte et/ou l’apprentissage du SENSIPLAN, une méthode naturelle qui permet d’éviter une grossesse ou bien au contraire, de la favoriser. Elle permet ainsi de se responsabiliser en devenant autonome dans la gestion de sa sexualité et de sa fertilité.


 16h - atelier "L’écoféminisme"

- Animation : Sylvie Barbe.
-* YURTAO, la Voie de la Yourte

Chaque victoire de l’« égalité » pour les femmes occidentales s’est soldée par une régression des libertés et une aggravation de la pauvreté pour les femmes des pays injuriés « sous-développés ». Partout où augmentent la misère et l’aliénation, augmente aussi la violence contre les femmes, les enfants et la nature. La revendication de l’« égalité » par le féminisme bourgeois, largement utilisée par les mâles dominants et les bonnes élèves du capitalisme pour fournir des esclaves « affranchis » à l’industrialisation et à la marchandisation généralisée, nie, en théorisant le genre comme simple construction comportementaliste, la différence sexuelle la plus évidente. Pourtant, la nature entière démontre que les sexes ne se ressemblent pas, que la fertilité et la fécondité dépendent de la multiplication des différences entre gamètes et espèces, que seule la diversité produit la vie.

Les activités informelles des femmes, qui existent depuis des millénaires, nous rappellent que tout ne se marchande pas, que l’humilité n’est pas forcément soumission à l’ordre établi, que la soumission n’est pas cet avilissement attribué par les dominants à tout ce qui ne prétend rien de plus que ce qu’il est. La dévalorisation du travail bénévole, dit « invisible », en particulier du travail domestique, des savoirs-faire traditionnels, de l’artisanat, de l’agriculture vivrière, du soutien aux plus vulnérables, participe de la hiérarchie instaurée par les maîtres, qui glorifient l’exploitation par le « travail » salarié nécessaire à l’idéologie impérialiste d’une croissance illimitée. Cette idéologie mortifère piétine tout ce qui se rapporte à la gestion douce des limites, à la gestation, l’entretien et la protection de la vie.

Or cette dévalorisation de la simplicité et de l’auto-subsistance n’est possible qu’en attentant à l’identité profonde des femmes. Il est donc salutaire de se décontaminer des images, codes, normes et stéréotypes sexuels accumulés ces dernières décennies sous la matraque des injonctions sciento-techno-libérales, de recontacter nos profondeurs et notre authenticité, afin de décoloniser nos psychismes, nos croyances et nos rêves, et d’étalonner la valeur non sur l’or, l’avoir où l’échelon social, mais sur le cœur, l’être, l’écoute et le partage. Car les vrais maîtres de sagesse se trouvent dans nos campagnes, nos arrières-salles, nos celliers et nos buanderies, au fond du jardin et à la cuisine, à l’atelier et à la bergerie, auprès des enfants et des aïeuls, partout où des femmes continuent à inventer et bricoler des stratégies de survie pour surseoir aux massacres où sont entraînés trop de leurs compagnons.

Ce noyau résistant d’humanité et de gratuité pourrait bien s’avérer être notre dernière chance sur une planète à bout de Souffle.

- http://yurtao.canalblog.com/archive...


 Atelier de (R)éveil de la conscience féminine

- Durée : 2h
- Sous le Chapizôme, espace "Respir"

  • Retrouver son Essence et sa Puissance de Femme
  • Se relier au Féminin Sacré et se relier à toutes les femmes
  • Accueillir l’énergie d’Amour, de paix et de bienveillance abondamment présente en nous pour la partager
  • Revivre les liens de Sororité

A l’image de la Lune, la Femme a une énergie cyclique. Aujourd’hui cette énergie changeante n’est plus reconnue par les femmes et la société dans laquelle elles vivent. Elles essaient de satisfaire le rythme de cette société qui leur demande d’être toujours la même niant totalement leur essence cyclique. Ceci mène souvent la femme à se culpabiliser et à perdre ses repères intérieurs, sa boussole indicatrice de ce qui est bon ou non pour elle.

Basé sur les enseignements de Miranda Gray, l’atelier se veut un espace d’échange et de partage entre sœurs et frères pour redécouvrir la nature cyclique de la Femme et reconnaître les quatre phases qu’elle visite chaque mois.

- Lien vers le blog d’Ophélie : http://opheliecroset.blogspot.fr/
- Lien vers le site de Miranda Gray :http://www.mirandagray.co.uk/index.html

Ophélie est art-thérapeute formée selon la méthode Nicole Weil. Elle est certifiée à la pratique de la Bénédiction et au Soin de l’Utérus enseignée par Miranda Gray. Elle est diplômée en Psychologie Clinique et Psychopathologie de l’Université Paris V.
Ophélie accompagne à retrouver autonomie et pouvoir créateur par l’art-thérapie. Elle œuvre à la reconnaissance et à la reconnexion des énergies du Féminin Sacré dans des cercles de Femmes. Elle accompagne aussi des enfants autistes dans leur développement psychique, moteur et leurs capacités de communication depuis 2002.

Si le féminin était vraiment libre dans notre société, pourrions-nous continuer à traiter les animaux de la sorte ? Une femme en a fait son combat.


 Droit des animaux

- Joëlle Verdier
- Témoignage le matin
- Stand l’après-midi - Stand d’information sur le veganisme, l’antispécisme et la défense des droits des animaux

Déléguée de diverses associations de défense des Droits des Animaux comme le CRAC (Comité Radicalement Anti Corrida), L214 contre les élevages pour la viande, PETA France, et ALARM Montpellier (Association pour la Libération Animale)

pour Droits des Animauxet L214 Montpellier


 ateliers de chant "Dhrupad"

(musique ancestrale indienne, à l’origine du bhajan et tous les autres styles de musique indienne)
- en amont dans l’après-midi
- 14h pour les échauffements de voix ,
puis vers 17h l’apprentissage des bhajans (paroles et mélodies)
sanskrit, hindi ou bengali, des bhajans que nous chanterons lors de la soirée.
- durée 1h30/2h00 pour chaque atelier
- http://chantdhrupad.blogspot.fr/


 Soirée Bhajans

- Référent : Vincent (Bimal Krishna Das)
courantdevie@gmail.com